Considérations à prendre en compte avant de partager votre unité d’entreposage

Donner un coup de main à un membre de votre famille ou à un ami qui a besoin d’aide est toujours une bonne chose. À tout le moins, tant que cette aide ne vous occasionne pas de grands frais. Aidez toujours vos proches si vous le pouvez, bien sûr, mais assurez-vous de bien comprendre les conséquences auxquelles vous pourriez faire face en offrant cette aide. Cela est important si vous avez un ami ou un membre de votre famille qui vous demande de partager votre unité d’entreposage libre-service.

 Vous devez tout d’abord savoir que le partage ou la sous-location d’une unité d’entreposage est interdit par la plupart des succursales d’entreposage libre-service réputées, ce qui est d’ailleurs notre cas, chez Storage For Your Life. Évidemment, cela ne signifie pas que de tels arrangements ne se font pas à l’insu des succursales d’entreposage, mais le preneur à bail qui décide de partager son unité d’entreposage s’expose à des dommages. De plus, puisque le contrat de location n’a pas été respecté, la responsabilité entière de tout dommage qui en découle revient à la personne dont le nom figure sur le contrat.

Bien sûr, votre proche vous fait une demande innocente et s’attend à ce qu’il ne vous en coûte rien, mais en réalité, ce n’est pas quelque chose qu’il peut vous garantir. Il a peut-être besoin d’un espace d’entreposage pour un court laps de temps, peut-être se trouve-t-il en pleins travaux de rénovation ou « entre deux maisons », mais tout peut arriver durant ce temps, et le court laps de temps peut se transformer en une période beaucoup plus longue que vous et lui n’auriez pu prévoir.

Si un membre de votre famille ou un ami vous fait une demande d’aide de ce genre, il est important de considérer les implications d’une telle demande avant d’accepter. Voici donc les facteurs les plus importants à prendre en considération lorsqu’un proche vous demande de partager votre espace d’entreposage.

 

Premièrement, ne le faites tout simplement pas

Comme mentionné précédemment, il est interdit de partager ou de sous-louer votre unité d’entreposage libre-service. Le partage et la sous-location d’une unité d’entreposage vont à l’encontre des règles de la plupart des succursales d’entreposage pour diverses raisons. Personne ne peut prédire si votre relation avec votre proche s’envenimera. Le cas échéant, bien des problèmes peuvent survenir. Seul le preneur à bail aura accès à l’unité, et tout ce qui se trouve dans l’unité sera considéré comme lui appartenant. La personne avec qui vous avez partagé votre unité pourrait avoir beaucoup de mal à récupérer ses biens si vous êtes en conflit avec elle. Chez Storage For Your Life, nous ne souhaitons pas nous ingérer dans de telles disputes, mais nous nous retrouverions au cœur du problème si une telle situation survenait. Nous faisons tout notre possible pour éviter cela.

De plus, les factures ne sont payées que par le preneur à bail. Si, pour une raison ou une autre, le preneur à bail n’est pas en mesure de payer la facture, son compte présentera un avis de saisie, et le contenu de l’unité pourrait être mis aux enchères. Si vous êtes la personne avec qui le preneur à bail partage son unité, vous pourriez perdre tous vos biens entreposés si celui-ci ne paye pas sa facture.

Que se passerait-il en cas de décès? Si le preneur à bail décède, il sera très difficile pour l’autre personne de récupérer ses biens, puisque seul l’exécuteur testamentaire aura accès à l’unité –, mais les frais de location continueront de s’appliquer.

 

Considérez l’accès à l’unité d’entreposage

Entreposer les biens d’une autre personne malgré l’interdiction de la succursale peut s’avérer un processus simple, mais l’accès à l’unité risque d’être beaucoup plus compliqué, pour vous comme pour la personne que vous aidez. Seul le preneur à bail a l’autorisation d’accéder à l’unité d’entreposage, et si celui-ci planifie de voyager un tant soit peu, la personne avec qui il partage son unité se retrouvera sans accès durant son absence, avec les potentiels désagréments que cela comporte. Le preneur à bail doit être présent chaque fois que l’autre personne a besoin d’accéder à l’unité, ce qui risque d’être agaçant si les demandes sont le moindrement fréquentes.

 

Une estimation est une estimation

Si un proche vous demande de partager votre unité d’entreposage, il vous donnera (espérons-le) une estimation raisonnable de la quantité de biens qu’il veut entreposer et de la période d’entreposage prévue. Toutefois, une estimation n’est toujours qu’une estimation, et les choses peuvent changer rapidement dans la hâte.

Si votre proche requiert cet espace d’entreposage en raison d’un voyage, parce qu’il attend de déménager dans sa nouvelle maison, parce qu’il déménage sur une longue distance ou parce qu’il effectue des travaux de rénovation, bien des facteurs peuvent prolonger la période pendant laquelle il aura besoin de votre unité d’entreposage. Que se passera-t-il si cette période se prolonge au-delà de la période initialement prévue? Que se passera-t-il si vous devez entreposer d’autres biens après cette période, mais que vous ne pouvez le faire parce que les biens de votre proche sont encore dans votre unité d’entreposage?

Une estimation peut être raisonnable, mais la personne avec qui vous partagez votre unité pourrait facilement sous-estimer l’espace et la durée dont elle a besoin, et ses articles vous encombreront bien au-delà de ce que vous aviez prévu. Il est très facile d’oublier de prendre en compte certains articles qui feront une grande différence dans l’espace d’entreposage utilisé.

Une estimation n’est qu’une estimation, et la réalité peut s’avérer toute autre.

Chez Storage For Your Life, nous connaissons les dangers et les risques que représente le partage d’une unité d’entreposage, et c’est la raison pour laquelle nous interdisons cette pratique. L’accès est réservé aux personnes dont le nom figure sur le contrat de location afin de protéger les biens de tous les preneurs à bail. Nous faisons tout notre possible pour assurer la sécurité de vos biens entreposés.

Le partage d’une unité d’entreposage comporte des risques, et si vous êtes un preneur à bail et qu’un proche vous demande de partager votre unité d’entreposage, nous vous encourageons fortement à refuser, non seulement pour vous conformer à nos règles et règlements, mais – plus important encore – pour assurer la sécurité de vos biens et des biens de vos voisins d’unité d’entreposage libre-service.

Si vous avez des questions ou pour obtenir des éclaircissements concernant nos politiques, veuillez contacter un conseiller d’Storage For Your Life dès aujourd’hui.